Repenser l’univers Disney en pleine rupture ! (Avouez, vous l’avez fait !)

Ah ! Disney ! Ses chansons, ses princesses, ses héros, ses histoires d’amour magiques et fantastiques … Le choc des Titans quand on est en pleine rupture !

Alors, on en fait quoi de vos héros, de vos rêves et de votre réalité ?

Résultat de recherche d'images pour "couples disney"

Source image : http://siriussteve.deviantart.com/art/Disney-Power-Couples-351923290

Oui, oui, souvenez-vous vos yeux étincelants devant Robin des Bois aimant Belle Marianne, ou devant Belle découvrant sous les traits d’une Bête (pas si laide tout de même) l’homme que toutes les femmes recherchent : prévenant, attentionné, généreux, entier, vrai, puissant et doux … oui, tout çà, tout çà. Finalement le côté poilu et bestial, façon Cro-Magnon revisité, on en redemanderait presque !

Je ne vous parle même pas d’Arielle et son prince d’un autre monde – allégorie, s’il en est, de nos classes sociales hermétiques – qui, finalement, grâce à la compréhension de tous (y compris le papa possessif … ah ! Le rapport au père !) et à l’apport de chacun à l’édifice de la vie, se métamorphose en l’humaine parfaitement adaptée au prince en question.
Pratique quand on y pense bien ! 
Ben oui … chacun(e) d’entre nous veut bien être métamorphosé(e), coup de baguette magique, en LA fille qu’il lui faut au prince ! (Si vous êtes un homme, la situation inverse fonctionne aussi) Surtout si ses amis et sa famille l’aident à renier qui il (elle) est sans scrupule et sans complexe pour se transformer instantanément en quelque chose de plus ressemblant à son idéal.

Oui, mais voilà, il va falloir se contenter de vous.

Alors, votre réalité à vous, vous la confrontez comment, là tout de suite, à ce Disney de votre souvenir, toutes chansons dehors, en pleine rupture, en plein divorce – en plein boomerang de la vraie vie quoi ?

Votre rupture à vous : « Tout ce qui doit arriver arrivera, quels que soient vos efforts pour l’éviter. Tout ce qui ne doit pas arriver n’arrivera pas, quels que soient vos efforts pour l’obtenir ».
Ok, on la connaît bien celle-là. Cela dit, elle fait toujours autant d’effet. Elle permet de rendre à chacun sa responsabilité dans la rupture, de remettre chaque élément en perspective. Même si vous vouliez vraiment que cette histoire tienne bon, coûte que coûte, « quelque chose » ne s’y prêtait pas. Oui, mais c’est quoi ce « quelque chose »?

En réalité, cela n’a pas grande importance …. nous ne sommes pas dans un dessin animé. De nombreux paramètres entrent en compte, de nombreuses évolutions ont lieu aussi, positives ou négatives. Elles existent. De fait, trop de choses sont à considérer. Vous la connaissez celle-ci aussi : « Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille ».

Ce qui est primordial en revanche c’est de faire un tri positif (autant que faire se peut).

  • Que m’apprend cette histoire sur vous ?
    C’est souvent douloureux, mais indispensable. Et là, si cela se prête à votre histoire, vous pourriez vous rappeler de cette jolie maxime « Pardonne à ceux qui t’ont fait du mal par le passé, mais surtout pardonne toi pour les avoir laissé te blesser ».
  • Que vous a t’elle apporté de bon ?
    Mais si…. il y a toujours du bon, je vous assure, même si çà ne semble pas évident de prime abord. C’est ici faire appel à la gratitude.
  • Quelles nouveautés s’ouvrent à vous aujourd’hui ?
    Et on s’évitera le sempiternel « Un(e) de perdu(e), 10 de retrouvé(e)s »

Alors … Disney à fond les oreilles et à fond les rêves, avec plaisir, et dans la vraie vie, on s’appuie sur le rêve non réalisé pour en apprendre plus sur soi même, et tenter d’approcher ce qui est encore essentiel pour vous aujourd’hui, quoi que cela soit.
Une recherche de l’Atlantide ou du prince charmant ou de la princesse charmante, à vous de voir !

 

 

Mon chemin de vie

« Tout çà fera son chemin », « l’eau a coulé sous les ponts », « le temps fera son oeuvre » …

Tant d’expressions pour cette même idée que la vie trouve son sens avec le temps, avec ce regard sur le chemin parcouru… le chemin parcouru …. mais quel chemin d’abord ?
A quoi il ressemble ce chemin qu’on me demande de considérer dans son ensemble ?

C’est bien souvent difficile de parvenir à ressortir la tête de ce chemin de vie. Tellement difficile de sortir la tête du sable pour regarder enfin ce que l’on a fait. Ce que l’on a accompli. Mais pour regarder aussi ce que l’on a finalement pas fait. Ce qu’on a laissé sur le côté du chemin pour entreprendre autre chose.
« Moi ? Mais je n’ai rien accompli ! Je ne fais que survivre, voir défiler les jours, et aujourd’hui c’est la catastrophe, plus rien n’a de sens ! »
Vraiment ? Allons, vous avez raison sur un point : plus rien n’a de sens. Parce que vous avez perdu pied. Perdu pied avec vous-même. Perdu pied avec toutes ces valeurs qui ont fait que votre chemin était juste au moment où vous avez choisi une voie plutôt qu’une autre. Car oui, vous avez choisi Votre chemin, votre croisée des chemins. Vous l’avez fait en conscience. Bien sûr que vos choix ont été aiguillés par des impératifs (financiers, émotionnels, d’estime de vous, de force morale du moment …), mais ces impératifs étaient les vôtres, ils étaient réels. Et oui, vous referiez probablement le même choix aujourd’hui dans la même situation.
Vous ne vous souvenez plus ?
Trop d’émotions, le regret, l’envie, le remord, la réalité du présent … mais tout çà c’est bien votre vie et, je vous assure, elle a une cohérence.

Jouons ensemble : Sous forme de tableau, de dessin, de liste … choisissez le moyen qui vous semble le plus juste.
Faites un arrêt sur votre vie, il y a 1 an, 2 ans, 3 ans, 4 ans …. Prenez les grandes catégories qui vous semblent adaptées : vie professionnelle, situation matérielle, amoureuse, familiale, embûches, coup de pouce de la vie (oui, oui, cela existe) ….

Alors ? Eh oui ! Vous en avez accompli des choses !

Projetez à présent : dans les mêmes catégories puisque ce sont celles qui pavent votre chemin de vie, où pensez vous être dans 1 an, dans 2 ans, dans 3 ans ? …. Tant de possibilités ! Et tant de remèdes pour chacune de celles qui vous semblaient être des impasses.

Savoir d’où je viens et où je vais est essentiel à l’être humain. Prenez un instant pour reconsidérer votre chemin de vie. Seul(e) ou ensemble, prendre ce temps est primordial pour redécouvrir le plaisir de vivre la vie qui est la vôtre et que vous avez construite, pierre après pierre.

https://www.facebook.com/Diane.CoachArt/

Quels sont vos cygnes noirs ?

Quels sont mes cygnes noirs ?

Qu’est-ce que cela dit de moi ? Et quelles clefs me sont offertes alors pour avancer différemment ?

Notre vie est faite de moments difficiles, inattendus, comme une ornière sur un chemin doux et régulier. Ces moments, loin d’être une fin, sont un appel au rebond, à la bifurcation.
Ils sont ce que Xavier Delengaigne appelle des « Cygnes Noirs ».

Repensez à votre vie, à ces 6 dernières années. Quels sont vos Cygnes noirs ?
Quels sont ces points de bascule qui ont orienté malgré vous votre chemin ?

Les idées se mélangent ? Et si vous faisiez un croquis. Tout simple. Pour chacun de ces Cygnes noirs, une image …
Que voyez-vous ?
Qu’apprenez vous de vous ?

Ensemble faisons le point. Regardons. Réfléchissons. Prenons du recul.
Quelles nouvelles clefs saisissons nous pour atteindre votre objectif, tout en respectant ce que vous êtes profondément et que nous voyons émerger ?

Prenez rendez-vous pour une première séance sur ce thème, pour nous découvrir.

Source : X. DELENGAIGNE, Visualiser sa vie en quelques coups de crayons